Lab Café-Projet | La Genèse

L'aventure des Café-Projets Mtl continue avec LabCafé-Projet: Cocréation entre porteurs de projet, communauté et experts en gestion & innovation sociale

Entretien avec le Département du Développement Durable des HEC

Julien Hivon, co-fondateur de Café-Projets Montréal, a eu le plaisir de rencontrer Karine Navilys, chargée de projets à la Direction du Développement Durable HEC Montréal. Cette visibilité au sein de l’école vient renforcer notre volonté de promouvoir l’entrepreneuriat social chez les étudiants.

1. Pourquoi le Café Projets, d’où vous est venue l’idée ?  

« J’ai lancé les Café-Projets sur la base d’un constat : les entrepreneurs ont beaucoup d’aide pour faire grandir leurs projets au stade du lancement de l’entreprise au Québec (plan d’affaires, financement, ateliers et cours de marketing, de gestion, etc.), mais très peu au niveau de l’idéation, c’est-à-dire cette étape où l’individu a une idée, mais ne sait pas par où commencer pour la structurer et la porter au stade d’un concept plus clair. Or ce concept existait ailleurs notamment en Espagne, en France et aux États-Unis sous des formes variées et le Québec offrait un terrain fertile pour l’éclosion d’une telle démarche ici à Montréal. Le 23 mai 2012, j’ai donc lancé la 1ère édition des Café-Projets en partenariat avec Laurence Bakayoko.

2. En quelques mots comment fonctionnent les Café-Projets ?

Les Café-Projets sont des évènements mensuels (bimensuels) qui rassemblent porteurs de projets et collaborateurs d’horizons variés (professionnels, étudiants ou simples citoyens). Deux à trois semaines avant la rencontre, les porteurs de projets intéressés proposent leur idée à Café-Projets en vue d’une sélection dont l’un des critères incontournables demeure l’intégration de la dimension sociale ou environnementale au projet. Une semaine avant la rencontre, 4 à 5 projets sont retenus et une fiche résumant chaque projet est publiée sur le site de Café-Projets. Grâce à cette publication, les collaborateurs intéressés à apporter leur expertise ou leur soutien à certains projets s’inscrivent à la rencontre (5 collaborateurs maximum par projet). Les collaborateurs ne peuvent toutefois pas « réserver » les tables d’échange sur lesquels ils travailleront. Cette étape se fait le jour de l’évènement.

La rencontre est structurée autour de 5 grandes périodes : une présentation succincte des projets et de leurs principaux enjeux, 2 séances de remue-méninges ; qui, à la manière des speed-datings, permettent aux collaborateurs d’offrir des pistes, faire des recommandations et suggestions voire parfois devenir des contributeurs actifs au projet selon leur expertise et leurs intérêts. Un atelier ; entre les 2 séances de remue-méninges, vient présenter aux porteurs et aux collaborateurs du matériel technique, mais aussi conceptuel (ex : Ateliers sur la gestion de communautés, le financement participatif, l’innovation sociale ou encore l’entrepreneuriat social) pour faire progresser ces derniers dans leur processus d’idéation et la phase post-idéation. Enfin, la soirée s’achève par la présentation par chaque porteur des apprentissages et des pistes de solutions dégagées au cours de la rencontre en vue des prochaines étapes du projet.

3.  Combien de projets sont en cours ? Que deviennent-ils après les rencontres ?

Café-Projets entame sa 7e édition ce mois-ci et a soutenu dans leur processus d’idéation une vingtaine de projets (voir le tableau de synthèse en lien) depuis sa création en Mai 2012. Les projets sont très diversifiés allant de l’innovation sociale (Ex. : School breaksProjet Mamies), à des projets plus techniques (Ex. : Echofab,SustainablebizDesign ), à composante environnementale forte (ex. : Le Solarium,Centre Ecobrico) ou à composante RSE (Senediasp MicrocréditDéfilé de mode éthique).

On constate également que des projets initiés par des étudiants sont devenus des projets structurants; citons entre autres la Simulation Carbone ou Électrobacnotamment (Cf. Bilan de la collecte des déchets électroniques au HEC Montréal et sur le Campus) qui connaissent une très belle évolution ». Enfin, on constate que même le profil des porteurs de projets s’est élargi. Julien Hivon ajoute : « Nous sommes fiers de proposer un évènement où le monde étudiant, les citoyens engagés, et la communauté créative collaborent pour trouver des solutions aux enjeux sociaux et environnementaux actuels ».

4. Après 1 an d’existence, quels sont vos apprentissages ?

Julien Hivon souligne l’importance de bien s’entourer. En effet, il reconnait que la progression et le succès des Café-Projets, il le doit au travail d’équipe et la contribution stratégique de sa partenaire d’affaires ; Laurence Bakayoko, entrepreneure sociale qui a cofondé l’entreprise Projecktae. « J’ai rencontré Laurence lors d’un mandat pour l’Institut du Nouveau Monde. Elle appartenait à mon panel d’entrepreneurs sociaux montréalais. Avec Laurence, nous avions une belle complémentarité en termes de compétences et de réseaux, mais également une vision commune sur ce projet. Il a suffi d’une feuille blanche et de quelques Post-its pour concevoir le concept de Café-Projets et planifier une première rencontre trois semaines plus tard. J’ai bénéficié de son savoir-faire et en retour j’ai apporté mes bonnes idées » dit-il.

À travers les Café-Projets nous constatons également que les porteurs de projets ont besoin de véritables rencontres. À l’ère des communications électroniques ; certes très utiles, rien ne remplace le traditionnel échange en direct, rien ne peut se substituer à l’importance des contacts humains pour tester la validité et la pertinence des idées véhiculées, mais également pour se rappeler que nous vivons en société.

Enfin, Julien Hivon souligne l’importance d’être crédible dans la démarche des Café-Projets : en effet, les rencontres se tiennent à la Maison Notman dont la vocation entrepreneuriale n’est pas nouvelle. Par ailleurs, en étant, à travers sa propre expérience, porteur-prototype du Café-Projets, Julien Hivon veut prêcher par l’exemple et s’inscrit dans une démarche entrepreneuriale qui renforce la cohérence de l’initiative.

5. Vous allez fêter le 1er anniversaire de Café-Projets le 23 mai prochain. Imaginez que l’on vous offre en cadeau, les moyens de développer Café-projets. Qu’en faites-vous ?

« Je souhaiterais qu’à l’instar d’initiatives similaires à l’international, Café-Projets soit une référence à Montréal et au Québec en matière de créativité citoyenne. J’aimerais développer une équipe pour soutenir le rythme des progressions des projets ; car nous sommes passés de 3 à 5 projets par rencontre et nous devons parfois refuser des projets pertinents, en bref, gérer la croissance. Dans cette optique, nous envisagerions un responsable de la gestion évènementielle. J’en profiterais également pour tester, explorer des outils me permettant de documenter et de conceptualiser l’idéation (Design thinking) sous différents angles (schémas de flux, diagrammes, outils de créativité et de participation citoyenne, outils pour la documentation des projets et mandats). Je créerais une Bourse de reconnaissance des meilleurs projets d’idéation.

Un autre volet intéressant de Café-Projets serait de réutiliser la méthodologie de l’entrepreneuriat social pour la développer dans le cadre de l’entreprise. En somme, organiser et structurer des Café-Projets corporatifs : cela pourrait prendre la forme de partenariats stratégiques avec des entreprises pour stimuler le principe d’idéation auprès des employés en milieu corporatif. De nombreuses entreprises ont un intérêt pour le développement durable, il s’agirait donc d’ouvrir le principe au milieu institutionnel. Pourquoi ne pas envisager un Café-Projet « Desjardins » par exemple !

Vous souhaitez en savoir plus sur Café-Projets, visitez le site Café-Projets référencé également dans la section « Vie étudiante »de la Direction Du Développement Durable HEC Montréal. N’oubliez pas : Prochaine rencontre le 30 avril à 18h, Maison Notman : http://cp7.eventbrite.ca/

Retrouvez l’intégralité de cet entretien sur le site internet de la Direction du développement Durable des HEC : http://www.hec.ca/developpement_durable/vie_etudiante/vie_etudiante.html#43616.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 avril 2013 par dans Nouvelles.

Site web Lab Café-Projet

Propulsé par

Merci de nous soutenir

%d blogueurs aiment cette page :